Alors que la paix règne au sein du concil de la galaxie Alpha-56, une sombre menace depuis longtemps enfouie refait surface...
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au détour d'un couloir

Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan Davik
Exalté (grade : colonel)
Exalté (grade : colonel)
avatar

Sexe : Masculin Scorpion Chien
Localisation du personnage : Centre des opérations militaire ou en mission
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Au détour d'un couloir   Mer 7 Jan - 18:04

Je regardais mon adversaire, droit dans les yeux, tenant fermement mon arme. Rompant le silence, l'épée de mon ennemi fendit l'air en direction de mon visage. Brandissant à mon tour mon arme, ma lame rencontra la suite dans un fracas sourd. Puis les assauts commencèrent à s'enchaîner, chacun tentant de briser la défense de son adversaire sans jamais y parvenir.

Mais plus le temps défilait, plus la fatigue se faisait ressentir et les premières erreurs commençaient à poindre chez mon opposant. Il tenta une attaque un peu audacieuse, levant son arme en l'air pour l'abattre su mon crâne. Vitesse parfaite, un néophyte se serait fait avoir. Mais je n'en étais plus un, et si l'attaque était inattendue, elle avait le défaut de vous rendre vulnérable si l'ennemi parvenait à la parer. Brandissant mon épée à l'horizontale juste au dessus de ma tête il fut stoppé net et légèrement déséquilibré par la violence de l'impact et le léger élan que j'avais donné pour en amplifier l'effet. Je tentais alors un coup oblique mais profitant de sa chute, mon adversaire se laissa tout simplement tomber, esquivant mon attaque. Se réceptionnant sur les mains, il transforma sa chute en un gracieux salto arrière, lui permettant de se repositionner immédiatement.

Profitant de la petite seconde ou mon adversaire se remettait, je pris un peu d'élan puis chargeai en sa direction. Tout son corps étant exposé, je n'avais pas à chercher d'ouverture. La victoire m'était assurée. Le bout de mon arme se rapprochait à toute vitesse de son plexus solaire... Jusqu'à ce que je sente le contact froid et rude de l'épée de mon ennemi sur le côté de mon cou.

- Pas mal Ryan, tu as bien failli y arriver cette fois

Je souris. Il s'en était encore sortit à la dernière minute... Toujours avec un grand sourire et un air quelque peu provocateur, je répondis à la bravade de mon camarade.

- Tu commettras une erreur vieille teigne et je t'attendrais au tournant... Mais tu as encore des beaux réflexes pour ton âge !

Raph, alias Raphaël Santos, 45 ans colonel chez les éclaireurs et maître incontesté de la forme II... Et l'un de mes meilleurs amis.
Et pourtant... Raph et moi n'étions pas partis sur le bon pied. Il y a 5 ans nous nous croisions pour la première fois en entraînement... Où il avait eu le malheur de railler les techniques de la forme I que je pratiquais, la qualifiant "d'obsolète et inefficace". Ma fougue de l'époque me poussa à le défier.
J'avais bien sûr perdu. Mais j'avais tout de même réussi à prouver à Raph que la forme I valait encore quelque chose, réussissant à lui tenir tête "bien plus longtemps que la moyenne des pratiquants de la forme I". Au delà de ses propos très certainement exagerés, c'était peut être davantage la performance et la technique en elle même qui l'avait amené à se remettre en question.
Nous étions depuis devenus amis et nous entraînions souvent ensemble. D'abord parce que c'était toujours intéressant pour les recrues. Ensuite parce qu'à chaque fois je caressais l'espoir de battre enfin mon rival.

Ce ne serait pas pour tout de suite visiblement. Rangeant mes affaires dans mon sac, je sortis de la salle d'entraînement quelque peu dans la lune, repassant le combat dans ma tête pour déceler ce que je pouvais améliorer.
Complètement absorbé dans mes pensées je ne remarquai pas la jeune femme dans le couloir, lui fonçant littéralement dedans, manquant la faire tomber.

- Vraiment désolé mademoiselle, je ne vous avais pas vu.

La considérant quelques minutes, je constatai qu'elle avait l'air d'une civile... Et vu l'endroit ou nous nous étions "croisés" tout indiquait qu'elle se trouvait juste devant la porte depuis un petit moment. Bref elle avait l'air perdue.

- Besoin d'un coup de main ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Mer 7 Jan - 19:30

Elle s'était perdue dans les couloirs. Violette pesta intérieurement après l'amiral Arvick qui l'avait obligé à prendre ses quartier dans la base militaire. La jeune femme n'avait pas du tout l'habitude de la configuration du bâtiment, et la signalétique lui était totalement inconnue.

Il faut dire qu'elle s'était aventurée toute seule dans la base, n'ayant pour l'instant pas besoin de ses gardes du corps dans un endroit aussi sécurisé. Elle cherchait la salle de réunion promise pour pouvoir s'isoler un peu car la promiscuité était relativement importante. A vrai dire, elle se sentait légèrement oppressée par tous ces gens en permanence autour d'elle, enfin, c'est le sentiment qu'elle en avait.

De guerre lasse, elle ouvrit une porte au hasard, espérant tomber sur n'importe quel lieu qui ferait l'affaire pour peu qu'il soit vide de toute présence humaine. Perdu! Au vue de ce qui se passait au centre de la salle, c'était sans doute le coin entraînement. D'ailleurs, deux soldats étaient en train d'en découdre à grand coup de lames, enchaînant les attaques et les parades.

Violette n'y connaissait pas grand chose, mais pourtant, elle apprécia tout de même suffisamment la démonstration pour rester pour regarder. Sans doute n'avait elle pas le droit d'être là, mais elle l'avait totalement oublié à cet instant précis. Le combat se terminait et le perdant ramassant ses affaires sortait rapidement après avoir saluer son adversaire. Si rapidement que la jeune femme n'eut pas vraiment le temps de réaliser qu'elle était toujours dans le passage.

Il arriva alors ce qui devait arriver, c'est à dire une belle collision, la projetant contre le mur en face, à manquer de la faire tomber. Grande brute de soldat, enfin elle n'était pas invisible tout de même, si?

"Il faudrait peut être faire plus attention où vous placez vos pieds, monsieur..."

La référence était subtile, mais c'était toujours ce qui lui répétait son professeur d'entraînement au combat rapproché. Il demanda tout de même s'il pouvait l'aider.

"En fait, j’espère que oui, car je me suis perdue dans cette fichue base. Je cherchais une salle de réunion.. Si vous saviez où c'est, cela m'aiderait beaucoup."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Davik
Exalté (grade : colonel)
Exalté (grade : colonel)
avatar

Sexe : Masculin Scorpion Chien
Localisation du personnage : Centre des opérations militaire ou en mission
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Mer 7 Jan - 21:23

"Il faudrait peut être faire plus attention où vous placez vos pieds, monsieur..."
Le choix des mots n'était sûrement pas anodin... Ça ressemblait bien à la remarque type d'un prof d'art martiaux ou de combat rapproché.
Bien sûr cela pouvait être un pur hasard, mais au vue de la situation et de l'endroit ou nous trouvions, c'eut été un peu gros.

- En fait, j’espère que oui, car je me suis perdue dans cette fichue base. Je cherchais une salle de réunion.. Si vous saviez où c'est, cela m'aiderait beaucoup.

Bon... C'était loin d'être la première fois que l'on voyait un civil perdu dans la base. Le bâtiment était énorme et vrai que quand on débarquait ici, on avait l'impression d'être largué au beau milieu de Chronos.
La tête de cette fille me disait fortement quelque chose... Et pourtant je ne me souvenais pas l'avoir déjà croisée. Je m'apprêtai à lui faire la remarque, puis me ravisai aussitôt, de peur de passer pour un dragueur du dimanche. Et vu son look, car il fallait bien le reconnaître elle était très loin d'être moche, on avait dû lui faire le coup des centaines de fois.

- Et bien il est fort probable que je sache où c'est... Et c'est sur mon chemin justement, vous n'avez qu'à me suivre.

Elle venait d'un milieu aisé... Voir riche vu ce qu'elle avait sur elle. Bijou, vêtement... Ma solde d'une année y serait passée.
Me dirigeant vers la salle de réunion, j'essayais désespéramment de me rappeler d'où j'avais déjà croisé cette fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Jeu 8 Jan - 5:50

Violette suivait le soldat le long des couloirs. Elle espérait que cette fameuse salle n'était plus si loin que ça car l'heure de la réunion annuelle avec les actionnaires approchait. C'était quelque chose plus pour les rassurer que vraiment décisionnaire, vu que la jeune femme détenait la majorité, mais justement, cela pouvait devenir embêtant si elle était trop en retard.

Au bout de quelques minutes, ils finirent par arriver à destination. Sauf qu'il y avait un planton devant la salle. Violette secoua négativement la tête, commençant aussi à être un peu agacée. Occupée! Elle n'allait surement pas déranger une réunion militaire, surtout que le factionnaire planté devant ne l'aurait de toute façon pas laisser entrer.

C'est à ce moment là que son PDA piba. Elle savait bien que c'était pour lui signaler qu'il allait être l'heure de commencer, mais elle ne pouvait pas tellement faire ça au milieu d'un couloir. Il allait falloir que sa secrétaire les occupe quelques minutes, en espérant que le gus qui l'accompagnait saurait trouver un coin à peu près tranquille. En quelques effleurements de l'appareil, elle donna les instructions dans ce sens.

Elle ne savait plus trop quoi faire, à part s'en remettre au soldat croisé au détour de son errance dans la base. De toute façon, elle n'avait plus grand chose à perdre à lui demander.

"Et bien, ce n'est pas vraiment le lieu vide que l'on m'avait promis, cette fameuse salle de réunion! Je ne crois pas qu'ils me laissent entrer, ni que ça soit bon de les déranger. Vous ne connaîtriez pas un coin tranquille où je puisse m'isoler, par hasard?"

Elle espérait que oui, car sinon, elle allait devoir faire ça depuis les toilettes..., pas vraiment le lieu le plus adapté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Davik
Exalté (grade : colonel)
Exalté (grade : colonel)
avatar

Sexe : Masculin Scorpion Chien
Localisation du personnage : Centre des opérations militaire ou en mission
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Jeu 8 Jan - 17:48

Nous approchions de la salle de réunion... Qui était occupée. Et par Arvick en plus. Autant dire que "Miss pète-sec" en avait pour des heures à bassiner son auditoire, pas la peine donc de demander si c'était bientôt terminé. 

Et bien, ce n'est pas vraiment le lieu vide que l'on m'avait promis, cette fameuse salle de réunion! Je ne crois pas qu'ils me laissent entrer, ni que ça soit bon de les déranger. Vous ne connaîtriez pas un coin tranquille où je puisse m'isoler, par hasard?


Je lui aurais bien proposé les toilettes mais c'était un peu osé tout de même et tout militaire que j'étais, un peu de savoir-vivre était de rigueur. Mais toutes les autres salles de réunion de la base étant occupées... Je ne voyais vraiment pas. L'atelier de la salle des machines ? Trop de bruit là-bas. La salle d'entraînement ? Occupée par les ingé. Après...

- Et bien je ne vois pas trop miss... Le dernier endroit que je peux vous proposer à la limite... Ce sont mes quartiers.

Idée brillante mais... Pas tant que ça. J'étais rentré d'opération sur Hypérion hier soir, et j'avais posé mes affaires à la sauvage. Bref le gros bordel. Et une bien piètre image que j'allais donner de moi. Ah oui et puis encore un truc...

- Par contre si ça ne vous dérange pas je vais devoir prendre ma douche juste à côté. Ne vous en faîtes pas c'est cloisonné, toutefois si ça vous pose problème...

J’espérais bien que oui quelque part... Cela m'épargnerait la honte suprême qui résulterait de la vision qui l'attendait. Et de l'odeur du linge sale que je n'avais pas encore eu le temps de mettre à la machine. Et pas du linge sale "normal". Non non : les vêtement que vous portiez sous votre armure pendant 3 jours, soumis aux chaleurs volcaniques infernales de la planète. Mais qu'est-ce qui m'avez pris de lui proposer ça ... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Jeu 8 Jan - 20:10

Il cherchait une solution. Violette pouvait le voir dans son regard. C'est alors qu'il lui fit une proposition inattendue, c'est à dire ses propres quartiers. En tant normal, la jeune femme aurait refusé, surtout au vu de la précision qui suivi juste, c'est à dire si ça ne la dérangeait pas qu'il prenne une douche, mais vu les circonstances, c'était à peu près le seul endroit calme qu'elle pouvait trouver en quelques minutes, vu qu'elle allait mettre des heures à retrouver les siens, tel que c'était parti. Elle accepta donc dans un soupir de résignation.

"Et bien, je crois que je vais opter pour vos quartiers, finalement. Ne vous inquiétez pas pour le désordre éventuel, je recadrerai la mini caméra, si cela s'avère nécessaire. Du moment que c'est suffisamment calme pour une réunion."

Il eut l'air étonné qu'elle ai accepté. Elle se demanda si elle avait bien fait, finalement, surtout qu'elle cru voir un soupçon de regret dans son expression. Après tout, elle ne lui avait pas forcé la main, alors pourquoi le proposer si c'était pour le regretter ensuite? Sans doute dû t'il se faire la même réflexion car dans un soupir, il se mit en route. Elle le suivit aussitôt, espérant qu'ils arrivent à destination rapidement. Les actionnaires n'étaient jamais très patient, surtout quand il s'agissait de leur argent.

_________________
Arbre de compétences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Davik
Exalté (grade : colonel)
Exalté (grade : colonel)
avatar

Sexe : Masculin Scorpion Chien
Localisation du personnage : Centre des opérations militaire ou en mission
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Jeu 8 Jan - 23:14

- Et bien, je crois que je vais opter pour vos quartiers, finalement. Ne vous inquiétez pas pour le désordre éventuel, je recadrerai la mini caméra, si cela s'avère nécessaire. Du moment que c'est suffisamment calme pour une réunion.

Crétin...
C'était bien beau de vouloir secourir les demoiselles en détresses mais ça mettait aussi dans de drôles de situation. Grâce soit rendue à dieu, aucun de mes hommes ou de mes confrères ne me verrait me couvrir de honte. Résigné, je l'invitai à me suivre...

- Très bien... C'est de l'autre côté du bâtiment. Suivez-moi...

Ça devenait évident que j'y mettais de la mauvaise volonté... 
Mais bon là je l'avais bien cherché. La mort dans l'âme, je la guidai jusqu'au baraquement des officiers. Un peu plus grands et agréables que les quartiers des officiers, il était aussi possible de les personnaliser davantage.

Aujourd'hui j'avais opté pour le thème : désordre et odeur de fauve. Tentant désespéramment de garder un air naturel, j'avançais vers ma pile de linge sale...

- Excusez le désordre, je viens de rentrer de mission et je n'ai guère eu le temps de mettre de l'ordre. Je vous laisse disposer de la chambre à votre gré, moi je vais à la douche...

Et mettre mon linge à la machine. Quoiqu'il eût peut être été plus rapide de les brûler.
Quant à ma performance...Pas mal. Mais je n'étais pas encore prêt pour les oscars... Ma mère aurait bien ri tiens.
Ou se serait effondrée de me voir amener une jeune fille dans cette espèce antre.

Hum...

Réponse B.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Ven 9 Jan - 4:44

Heureusement, ce n'avait pas l'air très loin. Juste quelques minutes de marche. Un peu plus qu'elle ne l'aurait souhaiter, mais un peu moins qu'elle ne le craignait, et toujours largement moins que si elle avait dû par elle même chercher un coin tranquille ou tenter de retourner à ses propres quartiers... Enfin, ça lui apprendrait. La prochaine fois, elle resterait directement là bas au lieu de demander une salle de réunion.

En arrivant, elle comprit plus ou moins pourquoi il avait hésité à l'emmener. Ca sentait le fauve et le désordre était...disons assez indescriptible. Du coup, elle se demanda bien ce qu'il lui avait pris de lui proposer! Mais bon, maintenant qu'elle y était... Il fallait qu'elle lance la réunion en ligne et vite.

Faisant bonne figure malgré la situation, elle le laissa filer dans une autre pièce sans s'occuper de lui et se mit en visio conférence, centrant juste sur elle, c'était suffisant. Il était largement temps, elle le vit bien tout de suite. Des signes d'impatiences étaient tout à fait visible parmi les personnes présentes, surtout chez un particulièrement remonté. Il lui lança d'ailleurs quelques reproches, surtout de savoir pourquoi elle avait mit si longtemps et ce qu'elle faisait.

Elle rétorqua que parfois, il fallait prendre un peu de retard pour obtenir un résultat avec augmentation de bénéfice, ce qui fit sourire une partie de son auditoire. Elle venait de sauver la situation et le reste de la réunion se passa normalement. Heureusement que ce genre de chose ne durait jamais bien longtemps, surtout que c'était plus pour la forme que pour autre chose, mais il fallait tout de même y passer de temps en temps.

Pas fâchée d'en être débarrassée, en tout cas. Du regard, elle chercha son "sauveur", si elle pouvait dire ainsi, mais il était sans doute resté dans la salle d'eau. Soit qu'il n'avait pas terminé, soit qu'il n'osait pas revenir sans savoir si elle avait fini. Elle frappa à la porte, lui parlant sans l'ouvrir.

"Je vous remercie pour votre aide. Je viens de terminer.
Je ne voudrai pas abuser de votre temps, donc je vais retourner dans mes quartier.
"

Enfin, si elle les retrouvait, en même temps. Quoi qu'au bout d'un moment, à force de se perdre et de demander son chemin, elle finirait bien par y arriver. Elle attendit quand même quelques instant par politesse, au cas où il voudrait sortir, ou même lui répondre de la même façon qu'elle.

_________________
Arbre de compétences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Davik
Exalté (grade : colonel)
Exalté (grade : colonel)
avatar

Sexe : Masculin Scorpion Chien
Localisation du personnage : Centre des opérations militaire ou en mission
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Ven 9 Jan - 22:54

Une bonne douche : le meilleur moment de la journée. En prendre une hier avait déjà été agréable, après 3 jours sans pouvoir le faire. Peut-être même davantage que celle-ci. C'était l'endroit où je pouvais faire le point et réfléchir en général.
Et en l’occurrence, j'étais toujours turlupiné par le visage de cette fille. Où l'avais-je vu bon sang ?

Arrêtant enfin le débit d'eau, je surpris quelques bribes de sa conversation. Mais en réalité cela ressemblait davantage... À une visioconférence. Une femme d'affaire... ?
MAIS OUI !!! Cette fille était la dirigeante de GANTELET ! Elle était déjà venu quelque fois à la base et j'avais déjà vu sa fiche dans la BDD de la base. Je n'en revenais pas...

Je vous remercie pour votre aide. Je viens de terminer. 
Je ne voudrai pas abuser de votre temps, donc je vais retourner dans mes quartier.

Ayant revêtu un débardeur et un jean neuf, je sortis de la sale d'eau, l'air quelque peu hébété... Quelle honte.
Balbutiant difficilement quelques mots :

Oui, oui bien sûr... Euh... Vous allez retrouver votre chemin ?

Les exaltés : des soldats exemplaires, unité d'élite au sang-froid et la discipline sans borne. La légende venait d'en prendre un coup là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Sam 10 Jan - 8:49

Il ouvrit la porte. Il s'était habillé avec des vêtements propres. Il avait l'air assez embarrassé, même plus que tout à l'heure si c'était possible. Violette ne voyait pas pourquoi. Maintenant qu'elle s'était habituée au désordre, et un peu à l'odeur, il n'y avait rien de plus qu'auparavant dans cette pièce.

A part ça, elle n'en revenait toujours pas qu'il l'ai invité au vu du désordre de la pièce. Après tout, c'était peut être ça qui le dérangeait maintenant, mais elle en doutait, vu qu'il l'avait invité directement. Bah! Après tout, elle ne voyait pas pourquoi elle se préoccupait de ses états d'âmes, et puis, c'était un soldat, donc il trouvait peut être que l'état de ses quartiers était normal.

Sa réponse manquait tout à fait d'assurance, en plus. Il perdait ses moyens? Bizarre. En tout cas, elle doutait qu'elle puisse retrouver ses quartiers rapidement, mais elle hésitait un peu à lui imposer de la raccompagner.

"Si je vais retrouver mon chemin? Non, j'en doute fort. Peut être que si je restais des mois ici, je finirai par arriver à m'orienter, mais comme ce n'est pas mon intention...
Mais ne vous dérangez pas, je vais demander mon chemin en cours de route, surtout que j'ai l'impression que vous avez une mission urgente de nettoyage qui vient de vous être attribuée.
"

_________________
Arbre de compétences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Davik
Exalté (grade : colonel)
Exalté (grade : colonel)
avatar

Sexe : Masculin Scorpion Chien
Localisation du personnage : Centre des opérations militaire ou en mission
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   Sam 10 Jan - 18:51

Si je vais retrouver mon chemin? Non, j'en doute fort. Peut être que si je restais des mois ici, je finirai par arriver à m'orienter, mais comme ce n'est pas mon intention...
Mais ne vous dérangez pas, je vais demander mon chemin en cours de route, surtout que j'ai l'impression que vous avez une mission urgente de nettoyage qui vient de vous être attribuée.


Hmmm là elle marquait un point... Et à choisir j'aurais presque préféré retourner en mission sur Hypérion. 
Déjà parce que nettoyer tout ce souk ne me disait rien. Et aussi parce que j'avais honte... à mort. 
Je raccompagnais la jeune fille à la porte :

- Très bien, dans ce cas bon courage, n'hésitez pas à regarder les panneaux et pancartes affichés dans la base ça devrait vous aider.

Bon et bien au final je m'en tirais pas si mal et...
Mike ! Dans le couloir! Il avait apparemment vu la jeune femme sortir de ma chambre et me regardait déjà avec un air bizarre et intrigué...
Les explications allaient être longues... Et les moqueries abondantes.

[RP Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au détour d'un couloir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au détour d'un couloir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha-56  :: Navigation :: Carte de la galaxie :: Céos :: Centre des opérations militaires-
Sauter vers: