Alors que la paix règne au sein du concil de la galaxie Alpha-56, une sombre menace depuis longtemps enfouie refait surface...
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Retour dans le passé

Aller en bas 
AuteurMessage
Eynar Yasashi
Civil (ex-ingénieur)
Civil (ex-ingénieur)
avatar

Sexe : Masculin Localisation du personnage : Océan
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 13:40

Eynar était donc arrivé sur Céos, avec une impression que sa petite vie tranquille lui manquait déjà.

Pas qu'il voulait forcément y mettre de la mauvaise volonté quant à sa mission, ce qu'il n'appréciait pas, c'était la façon de l'avoir enrôlé, avec un couteau sous la gorge, quelque part. Il avait un peu de mal à l'avaler, et à admettre qu'il s'était fait avoir en beauté.

Aussi faisait-il tout pour le "faire payer", bien à sa façon. Il avait toujours eu ce côté forte tête, après tout.

Il arriva à la base...en tenue de civil, et non en tenue de militaire, pour commencer. Il n'avait pas non-plus pris la peine de se passer un coup de peigne dans ses cheveux longs un peu désordonnés, et gardait une cadence toutefois dynamique.

Malgré-tout, une fois dans les couloirs, il était passé une personne haut gradée dans ce milieu, et Eynar avait eu un vieux réflexe...il s'était rangé sur le côté, droit comme un I, avec une main à plat dirigée légèrement en biais à côté de sa tempe, et l'autre bras placée le long de son corps.

Parce que flûte, malgré ses envies de rébellion et de ne pas faire les choses comme tout le monde, il respectait l'uniforme. Il avait été soldat pendant quelques années, et...ouais, ça, il respectait un peu, tout de même. Rebelle, oui. Impoli, non.

Et une fois la personne passée, plus loin, il avait repris son chemin, jusqu'à une salle, très spacieuse.

Eynar savait où il allait, après tout, il n'avait quitté l'armée que depuis quelques années, quand il eut 30 ans. Et là, il avait choisi la salle d'entraînement.

Voilà 5 ans qu'il n'avait plus eu l'occasion de se servir d'une arme, même de la simple photo-lame qui pendait à sa ceinture dans un fourreau bien ajusté. Et Tana lui avait bien précisé que sa mission pourrait comporter des risques...ou plutôt, elle les lui avaient rappelées, parce que bon, c'était quelque chose dont il se doutait pas mal.

Il se mit à regarder les armes d'entraînement étalés sur les murs. Avec, il y avait chaque fois des fourreaux, dont quelques-une dont il avait redéfini le concept, afin que ça soit plus pratique.

Rien que pour sortir, par exemple. Lors d'une confrontation, ce détail paraissait bête, mais on sortait ses armes par réflexe et dans la précipitation. Si pendant cette fraction de seconde, l'arme restait coincée dans son contenant, fallait le dire, la personne était...en difficulté. Pour qu'une vie s'envole, il suffisait de peu.

Il l'avait bien vu. Pour cela qu'il était si réticent au fait de revenir ici. Il ne voulait plus voir de morts. Comme beaucoup, il avait fait le kéké en affirmant qu'il était conscient de ça et que ça ne lui faisait pas peur, mais 5 ans en arrière, quand il vécut cette tragédie avec son capitaine...il avait tout de suite changé d'avis. Entre le mythe et la réalité, il y avait une sacré différence.

Pendant toute sa carrière d'Ingénieur, il avait donc pas mal crée des choses sur le plan pratique, et notamment sur les fourreaux des armes. De la façon de les accrocher jusqu'à leur ouverture, pour qu'on puisse dégainer sans soucis, et de façon à ce que le fourreau ne gêne pas dans les mouvements. Bref, plein de petits détails techniques comme ça, mais qui pouvaient faire une différence !

Cela lui faisait étrange de revoir un peu tout ça. De voir que toutes ces choses qu'il avait dessiné avait été réalisé.

Il parcourut d'une main le mur avec les armes d'entraînement, avant de choisir un pistolet ME-6. Très basique, mais au moins, pratique, rapide et léger.

Pour Eynar, ce n'était pas parce qu'on avait une arme puissante entre les mains qu'on était forcément dangereux. C'était comme tout, tout dépendait de la façon dont on s'en servait. Un dessinateur aurait beau avoir les crayons de la meilleure qualité qui soit, s'il ne savait pas dessiner, ben il ne ferait pas de beaux dessins pour autant.

Là, c'était pareil, pour lui.

Il prit l'arme avec aisance, là aussi, ancienne habitude, avant de se tourner vivement et de tirer sans attendre sur une cible. Puis deux, puis trois, puis quatre, puis 5.

Et de s'arrêter, pour comparer ses résultats. Deux impacts manquaient de peu le centre des cibles, ce qui lui confirma qu'il avait effectivement un peu perdu.

Dans le fond, il se demandait dans quoi est-ce qu'on l'avait embarqué de force...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ernelzya.com/
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 16:20

Violette était furieuse et manquait de peu de perdre son sang froid de femme d'affaire avisée. Un gradé quelconque était venu la chercher avec l'ordre de l'armer. Soit disant que cela venait d'en haut. Malgré tout, bon gré mal gré, elle avait bien été obligée de suivre à travers les couloirs de la base, qui lui semblait par ailleurs toujours autant interminable.

Elle continuait de protester en chemin, même si elle savait que c'était devenu inutile, mais il fallait bien qu'elle passe ses nerfs sur quelqu'un, sinon, elle aurait risqué de faire carrément une crise. Enfin, son accompagnateur ouvrit une porte, la faisant entrer pour pénétrer à sa suite en refermant la porte.

"Puisque je vous dis que c'est totalement inutile de me donner une arme. Je ne sais pas m'en servir! Vous ne voudriez pas que je blesse quelqu'un par mégarde, tout de même?"

"Et puisque je me tue à vous répéter que nous nous chargeons de vous apprendre..."

Et puis, s'avisant de la présence D'Eynar dans la salle, il le salua. Il le reconnaissait pour l'avoir croisé dans le passé.

"Dit, Eynar, tu ne veux pas convaincre la demoiselle ici présente? J'ai l'impression que tu serais plus qualifié que moi pour lui trouver une arme adaptée."

Sans doute en avait il assez de Violette car sans attendre la réponse, il battit en retraite, refermant la porte derrière lui. La jeune femme soupira, levant les yeux au ciel, puis regarda l'occupant de la salle d'armes et d'entrainement. Il n'avait pas vraiment l'air d'un militaire. Peut être un civil comme elle. Elle lui sourit d'un air un peu confus du fait qu'il avait entendu une partie de ses éclats.

"Ne vous donnez pas tant de mal, je ne veux pas d'armes, quoi qu'ils en disent.
Si je tenais le fichus ingénieur qui a inventé des trucs pareil, je lui botterai bien les fesses, en ce moment!!
Par contre, si vous pouviez me raccompagner dans mes quartiers, ça serait gentil à vous, je me perds tout le temps dans cette fichue base!
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Civil (ex-ingénieur)
Civil (ex-ingénieur)
avatar

Sexe : Masculin Localisation du personnage : Océan
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 16:56

Alors que ces lieux le plongeaient dans des souvenirs qu'il avait classé comme "lointains", ne pensant pas revenir ici de sitôt, la porte s'ouvrit, sur deux personnes. Un soldat et une femme qu'il ne connaissait pas, et qui avait l'air assez bon chic bon genre.

- Mon passé me précède !

fit-il remarquer en guise de réponse, bien qu'avec un petit sourire amusé. Le tout avant de se retrouver seul avec la jeune fille...car ouais, à ses yeux, il voyait quelqu'un en âge de dire qu'elle avait tout vu et savait déjà tout alors qu'elle avait tout à découvrir.

Tout le monde passait par-là. Même lui. Même lui avait été comme tous ces gamins à croire qu'ils savaient tout et pouvaient changer les choses.

Enfin, peu importait. Il estimait avoir joué suffisamment avec les nerfs des supérieurs à propos de son nouveau contrat pour en rajouter à ce niveau. Disons qu'Eynar avait toujours eu ce petit côté indomptable, s'il avait obéit autrefois comme un bon petit soldat, c'était seulement parce qu'il l'avait bien voulu. Ou alors, qu'il avait été plus vicieux en exécutant les choses mais à sa façon, genre "j'obéis, mais pas à votre façon". Ce qui lui avait parfois valu de nombreuses réprimandes.

Il avait toujours été du genre insolent. Et là, un petit éclat de malice brillait dans ses yeux :


- Bonjour, déjà. Ensuite, non, je ne pourrai pas vous raccompagner, car je ne sais pas où se trouvent vos appartements. Ensuite, si vous avez peur des armes, pas de problème.

Le tout en se plaçant à sa hauteur, déchargeant l'arme qu'il avait dans les mains, avant de le lui mettre dans la main :

- Voilà. Cet objet n'est plus que l'équivalent d'un jouet, à présent. Vous aurez beau appuyer sur la gâchette, ça ne fera rien du tout. Enfin, je dis "inoffensif", pas tant que ça, tout dépend de la manière dont vous voulez l'utiliser. Par exemple, vu votre tempérament bouillant, vous pourriez avoir une furieuse envie de tenter de me la casser sur la tête. Ce que je ne laisserai évidemment pas faire, voyez-vous.

A peine finit-il qu'il sortit sa photo-lame, reculant d'un petit mètre, tendant le bras vers la jeune fille, arme pointée au niveau de son visage. Toutefois, il garda son large sourire amusé. Pendant ce laps de temps, il plaça la pointe de sa lame dans le "canon" du pistolet, avant d'envoyer :

- J'ignore pourquoi vous êtes là, et je m'en fiche un peu. Sauf si vous vous retrouvez dans le même secteur où l'on va me mettre, et dans ce cas, je vous plains, parce que vous allez douiller, si vous êtes avec moi, vu votre tempérament de feu.

Comme c'était presque un jeu pour lui de jouer avec les nerfs des gens...ouais, bon, ok, c'était un cas, soit on l'appréciait, soit on le détestait ! Si on l'appréciait, tant mieux, sinon, il n'en n'avait...strictement rien à faire.

- Toutefois, croyez-moi pour l'avoir testé, on peut être attaqués à tout moment. Même dans ce qu'on croit être une forteresse imprenable. Et par expérience, il est plus facile de protéger quelqu'un qui saura un minimum se défendre le temps qu'on arrive, que quelqu'un qui ne sait que crier à l'aide. Alors pour votre intérêt, essayez au moins d'apprendre à tenir une arme. Même si vous ne savez pas vous en servir, rien que le fait de le brandir peut suffire à tenir à bonne distance des agresseurs. Quand le doute s'installe dans l'esprit, on devient vulnérable...et plus que le fait d'être dangereux, une arme est le genre de chose qui fout le doute, quoi qu'on soit. Faites donc plaisir à ces messieurs. Comme ça, en plus, ils ne vous importunerons moins longtemps avec ça. C'est ce que vous désirez, non ?

Qu'on ne l'ennuie plus au maniement des armes. Il voulait lui signifier que plus elle lutterait, et plus elle serait agacée ! Et que du coup, le "meilleur" moyen de se débarrasser de ça, était de faire en sorte que ça puisse durer moins longtemps. Donc, en s'y essayant !

Disons qu'il se doutait que cela faisait peut-être une bonne heure qu'elle était en train de faire de la résistance, alors que si elle avait cédé directement, en une heure, ça aurait été torché et elle aurait été tranquille...alors que là, il voulait lui signifier qu'elle avait perdu plus de temps en ne l'ayant pas fait...

Ouais, bon. Elle pourrait le prendre mal. Il s'en fichait. Ou plutôt, il en rigolerait, intérieurement. Comme il faisait très souvent, d'ailleurs ! Et il assumait très bien ce côté-là !


[Voilà, j'espère que ça te conviendra xD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ernelzya.com/
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 19:09

[mais c'est très bien, tout ça Smile ]


Mais qu'est ce qu'était cet énergumène, en fait? Violette se le demandait bien. Il avait pris la suggestion de l'autre qui avait préféré filer à l'anglaise, au sérieux, apparemment. C'était elle trompée, finalement? Etait ce un militaire non conventionnel? Elle en eu vite bien peur, vu la suite.

Il lui tendait d'office une arme, que soit disant il avait déchargé avant, enfin, c'est ce qu'il disait, la jeune femme n'en savait rien, et ne voulait même pas savoir. Il dû tout de même lui mettre quasiment de force dans les mains. Puis, il fit mine de croire qu'elle allait lui fracasser le crâne avec pour pouvoir la menacer avec une lame. Violette commençait à voir rouge et quand il mit la pointe de son arme dans le canon de la sienne, elle la lâcha, la laissant tomber à terre, se moquant tout à fait de savoir si elle serait abîmée ensuite ou pas.

Elle supporta ensuite tout son petit discours de l'avantage d'avoir une arme, qu'on ne savait jamais ce qui allait nous tomber dessus et tout le tralala.. Au bout d'un moment elle en eut assez.

"Ecoutez, je me fiche de ce que vous pouvez raconter! Je ne suis pas une militaire et je ne le serais jamais. Je n'ai pas l'intention de me battre ni de partir au front ou une autre folie de ce genre. J'ai des gens avec moi tout à fait compétant pour veiller à ma sécurité et je trouve que cela suffit largement.
Alors, au mieux, me confier une arme serait dangereux pour votre propre santé ou celle de votre entourage
."

Là! Si ce gars croyait qu'il allait la convaincre de force, il se fourrait le doigt dans l’œil. Bon, apparemment, il n'avait pas non plus l'intention de la raccompagner d'après ce qu'il lui avait dit au départ, donc elle allait encore devoir se débrouiller toute seule. Elle décida donc de clore la discussion et de le planter là. Après tout, s'il aimait les armes, tant mieux pour lui, ce n'était pas son cas à elle. Elle fit donc demi tour et se prépara à sortir, tout bonnement et simplement. Elle avait déjà perdu assez de temps avec ces âneries.

Vu qu'elle était tombé d'accord avec l'amiral Arvick sur ses gardes du corps,  elle estimait qu'elle avait tout à fait le droit d'en rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Civil (ex-ingénieur)
Civil (ex-ingénieur)
avatar

Sexe : Masculin Localisation du personnage : Océan
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 19:56

Il la vit s'énerver, ce qui l'amusa beaucoup. Ah qu'il était facile de rouler les gens quand ils ne maîtrisaient plus leurs sentiments...

Alors la voir aussi mal réagir ne lui fit rien de plus.

Il demeura silencieux. Ne disant rien, gardant son petit air malicieux. Oui, oui.

Quand elle laissa tomber l'arme, il abaissa son bras avec sa photo-lame, et fit mine de se désintéresser d'elle et de tout son blabla. Après tout, elle avait fait de même envers lui, non ? Sauf que lui, la différence, c'était qu'il ne faisait pas au moins genre d'écouter. Il montrait CLAIREMENT qu'il écoutait à peine.

Cela en s'intéressant à sa photo-lame, la manipulant entre ses doigts, faisant même mine de l'examiner. Et encore, il ne s'était pas mis à siffloter.

Aussi, quand elle lui tourna sèchement les talons pour sortir, il releva son regard vers elle, et eut un mouvement vif : il lança son arme qui alla fermer la porte dans un claquement sec, passant à quelques centimètres de la jeune femme, et bloquant la porte pour le coup.

Et là...si une auréole d'ange pouvait lui apparaître sur la tête, ça se serait fait. Car il prit un air tout ce qu'il y avait de plus innocent au monde, avant de balancer vicieusement :


- Oups ! Désolé, je ne l'ai pas fait exprès, j'ai mal visé ! Vos gardes du corps n'étaient pas là en plus pour vus protéger, ce n'est vraiment pas de chance !

[...

*PAN*

(plus insolent, tu meures xD)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ernelzya.com/
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 20:56

Quand une lame siffla à quelques centimètres de sa tête pour se ficher dans la porte que le choc referma violemment, Violette palit. Elle se retourna, inquiète. Et s'il avait été payé pour la tuer? Dans une base militaire sécurisée? Improbable, mais pas impossible. Pourtant, elle n'avait pas abattu sa dernière carte.

"Espèce de crétin. Tu sais que je pourrais te faire virer pour tentative d'assassinat sur ma personne? Que tu l'es réellement tenté ou non, d'ailleurs, ça m'étonnerai que les huiles d'ici plaisantent avec la sécurité des gens qui sont dans cette base, surtout des gens importants...Finir ta vie au trou, ça te tente?"

Car oui, vu sa tête, elle n'était pas du tout dupe qu'il l'ai fait involontairement. Elle était même maintenant persuadée que c'était même plutôt une mise en scène parfaitement orchestrée pour tenter de la convaincre qu'elle serait mieux protégée si elle avait une arme... Tu parles! Arme ou pas, vu qu'elle lui tournait le dos lors de cette petite "démonstration", elle serait morte quand même s'il avait été sérieux... ou plus habile!

"Si tu cherchais à prouver quelque chose, c'est complètement raté, je te signale. A part que tu sais te servir de ton arme... Ou pas, si tu me visais réellement!"

Elle avait posé un doigt sur son PDA, d'une pression, elle pouvait déclencher un branle bas de combat général là dedans.




[Rho, le vilain^^. Mais faut dire que Violette est une peste, mdr]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Civil (ex-ingénieur)
Civil (ex-ingénieur)
avatar

Sexe : Masculin Localisation du personnage : Océan
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 21:34

[Au secours, mettez deux caractériels ensemble et ça fait des étincelles xDD]

A son insulte, il...se retint de rire. Il sourit largement, plaça une main sur son buste avant de faire une magnifique révérence :

- Merci du compliment, Donzelle.

Le tout avant de se redresser, de se rapprocher sans gêne d'elle pendant qu'elle râlait, afin d'aller décoincer son arme, de faire une rapide majorette avec avant de le ré-enclencher dans le fourreau qui pendait à sa ceinture.

Puis il plaqua une main sur la porte pour la maintenir fermée, regardant la jeune femme droit dans les yeux :


- D'une, je ne suis pas d'ici, alors vous aurez du mal à me faire virer. De plus, cela paraît difficile à croire, mais les gérants de cette structure semblent tenir à moi, et à me garder encore un peu alors que j'avais déposé ma démission il y a de ça 5 années. Du coup, je suis plutôt libre de faire ce que je veux. Parce qu'ils veulent apparemment moi pour une certaine mission, et pas d'autres, malgré les ressources. Ce qui signifie que quoi que je fasse pour me faire soi-disant "virer", ils me garderont. Donc, en ce sens, je peux faire ce qui me plaît. Surtout quand je ne suis plus sous les ordres de qui que ce soit.

Et d'une ! Oui, oui, filou, en plus...

- Ensuite, le trou, j'y suis déjà allé. Du moins celle de cette base.

Notamment en tout début de carrière quand il était soldat, justement à cause de quelques écarts et libertés qu'il prenait...cela n'étonnerait personne, d'ailleurs, que certains aient tenté de le dompter de la manière forte !

- Sauf que je ne suis plus militaire. Ni quoi que ce soit d'autre de rattaché à ici. Je n'ai même pas signé le contrat qu'ils m'ont proposé, encore. Ce qui signifie que je reste encore un civil, et que, si jamais ils se permettent de me faire ça, je suis en droit de porter plainte et de les condamner.

Et de deux ! En camp militaire, on apprenait à "danser", comme on disait...et Eynar n'était pas du genre à ne pas profiter des moyens qu'il avait à sa disposition.

- Donc, qui que vous soyez, vous ne pouvez rien me faire. D'autant plus que vous ne pouvez rien prouver, car vous n'êtes même pas blessée. Vous pourriez abîmer votre joli visage pour m'inculper, ça ne fonctionnerait pas. L'ADN ne trompe pas...et puis, malgré mes airs complètement déjantés, certains hauts gradés me connaissent bien. Dans le bon comme dans le mauvais sens. Mais peu importe, ils me connaissent suffisamment pour savoir que, même si j'aime bien faire chier le monde, je suis plus intègre que certains !

Non, il n'avait décidément pas peur. Peu importait qui était cette fille, ça ne le concernait pas.

- Donc, puisque je viens de te révéler que j'étais ancien militaire, oui, je sais toujours me servir d'une arme. Si j'avais voulu te tuer...je ne l'aurai pas fait ici. Les portes sont blindées, il y a des caméras de surveillance de partout, comment veux-tu commettre un crime en toute discrétion ? Cela serait idiot...et trop salissant. Et je n'ai aucun intérêt à te tuer. Tu es bien plus amusante quand tu t'énerves et perd le contrôle de toi-même !

Oh, bien sûr, il n'avait aucune intention de la tuer, mais bon, se faire passer un peu pour ce qu'elle voulait croire, ça l'amusait aussi !

Ceci dit, il se recula, ramassa le pistolet qu'elle avait laissé par terre, se redressa, avant de conclure :


- Je désirai juste rendre service à un ancien collègue. Je n'ai pas réussi, tant pis. Toutefois, mademoiselle, sachez que cette perte de maîtrise de vous-même vous mettra en danger. L'entraînement à la défense ne se tient pas qu'aux armes. Faut savoir se maîtriser. Ce qui n'est pas du tout votre cas. Alors si vous n'êtes pas prête à vous défendre physiquement, vous feriez mieux de commencer par vous gérer là-dedans.

Le tout en désignant sa tête à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ernelzya.com/
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 22:15

Elle ne pouvait pas le faire virer? Et bien tant pis, après tout, elle s'en fichait royalement. Et s'il prétendait faire ce qu'il voulait, elle ne le croyait pas tout à fait. Il devait bien y avoir des obligations à son réengagement, bien qu'il prétende le contraire. Et vu qu'il semblait ingérable, ça ne l'étonnait pas plus que ça qu'il ai déjà visité quelque peu la prison d'ici.

Bon, le reste de son petit discours n'avait que peu d'importance à ses yeux. En même temps, s'il y avait des caméras, il y avait des preuves de sa menace. Mais qu'importe après tout. Soit disant qu'il voulait lui donner une leçon. Mais il n'y avait pas que lui qui savait en donner, elle aussi, et elle allait lui montrer tout de suite.

Ha, elle ne savait pas se maîtriser? Ce n'est pas ce que disait son prof de combat au corps à corps. Justement, son sang froid de femme d'affaire faisant souvent merveille. Là, c'est juste que l'environnement inhabituelle et la mauvaise volonté de l'individu l'avait fait sortir de ses gonds. C'est vrai que ce n'était pas souvent qu'on arrivait à faire ce tour de force. Elle aurait pu l'applaudir pour ça.

On allait bien voir. Quand il reprit l'arme qu'elle avait laissé tombé, elle s'avança avec un petit sourire qui semblant vouloir dire.
Bon, on recommence de zéro?
Tout en tendant la main, comme si elle voulait reprendre l'arme. Elle se doutait que l'individu savait se défendre, après ce qu'il venait de lui dire, mais si on le prenait par surprise, comme lui tout à l'heure?

Au lieu de l'arme, elle lui saisit rapidement le poignet, et d'un geste vif, se baissa pour le faire rouler sur son dos. Il se retrouva au sol avec une lueur de surprise dans les yeux. Il n'avait pas lâché son arme, malgré tout. Demi victoire donc.

«Ha oui, je n'ai pas de sang froid et j'aurai besoin de me faire soigner la tête, hein? Ce n'est pas ce qu'on dit de moi habituellement, voyez vous. Mais sans doute voulez vous une médaille pour avoir réussi à me faire perdre ma contenance, beaucoup s'y sont cassé les dents.»



[Je peux changer légèrement si tu le désire, j'ai juste compté sur l'effet de surprise]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Civil (ex-ingénieur)
Civil (ex-ingénieur)
avatar

Sexe : Masculin Localisation du personnage : Océan
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 22:35

[Pas de soucis, mais évite de décider des réactions à ma place si je ne les ai pas mentionnées =) En tout cas, je m'éclate xD]

Elle riposta. Elle était comme lui à ce niveau, toujours tenter d'avoir le dernier mot.

Dans tous les cas, il était suffisamment filou pour ne pas être suffisamment naïf pour lui prendre la main. Il l'avait sacrément "malmenée", et vu son caractère, en plus du fait que c'était une femme, non, ce petit sourire faussement innocent, c'était quelque chose qu'il savait bien maîtriser aussi.

Alors il ne répondit pas à son geste. Bien que ça n'empêcha pas cette fille de le foutre au sol par surprise, avant d'arborer un air tout fier.

Lui...il éclata de rire. Ah, là, là...mais elle ne le connaissait pas...une fois parti, il était difficile à arrêter. Alors caméra ou pas...il ne chercha pas à se relever, pas tout de suite, toutefois, et s'amusa à prendre le risque : il la saisit par la ceinture vivement et fermement afin de la faire carrément tomber sur lui, plaçant son bras libre sous sa tête pour la soutenir, parce que le sol, c'était dur, quand même.

Il étira un sourire très large :


- Ne jamais crier victoire trop vite. Ne vous affolez pas...je n'ai pas l'intention de faire des choses pas très catholiques, si c'est ce que vous pensez. Je ne suis pas adepte des relations rapides, et surtout, je suis pudique. Il y aurait trop de regards...

Alors il se leva prestement, en la relâchant. Il se dirigea ensuite vers la porte qu'il lui ouvrit.

- Après vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ernelzya.com/
Violette Maunanis
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
Civil (Principale Actionnaire de GANTELET S.A)
avatar

Sexe : Féminin Verseau Cochon
Localisation du personnage : Japet
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
189/200  (189/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 22:51

[Bien pour ça que je demandais si tu voulais des modifs! -Oui, je m'amuse bien aussi! ]


Alors qu'il était encore à terre, il l'attrapa par la ceinture, la faisant chuter à son tour. Malgré tout , il la retint pour éviter qu'elle ne se cogne trop brutalement au sol. Pour ça qu'elle ne paniqua pas trop, même sans sa petite phrase, c'était bien le genre de riposte à laquelle elle aurait dû s'attendre, en fait. Il avait raison, de plus, ne jamais crier victoire trop tôt.

Et puis, son rire était communicatif, elle se mit à rire lui aussi, surtout en repensant aux petites précisions qu'il lui avait donné comme quoi ce n'était pas un pervers, en gros. Mais c'est vrai que la situation pouvait prêter à confusion, et bizarrement elle se sentit rougir légèrement de se retrouver ainsi allongée sur un quasi inconnu.

Finalement, il se releva pour aller ouvrir la porte, lui signifiant sans doute que la confrontation était terminée. Bon, il ne poussait pas la galanterie à l'aider à le faire, mais par rapport à l'affrontement de tout à l'heure, c'était un net progrès. Elle se releva à son tour.

"Je vous remercie, monsieur. Eynar, c'est bien ça? Mais je manque à toutes les politesses, je ne me suis même pas présentée correctement.
Violette Maunanis, enchantée de vous connaître. Oserais je dire que ce fut un plaisir de vous rencontrer, au vu des circonstances?
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eynar Yasashi
Civil (ex-ingénieur)
Civil (ex-ingénieur)
avatar

Sexe : Masculin Localisation du personnage : Océan
Alignement : Bon

Données Personelles
Niveau: 2
Points de vie:
200/200  (200/200)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Retour dans le passé   Jeu 8 Jan - 23:34

La suite, par contre, il ne s'y attendit pas vraiment. Il pensait que cette dernière allait la faire sortir de ses gonds comme une furie, qu'il allait limite même s'ne sortir avec une belle claque dans la figure (partiellement méritée !), mais non.

Il sourit largement. Cela se passa bien mieux que prévu. Tant mieux ! Elle se présenta, même. Il joua le jeu :


- Ouais, ce fut un sacré plaisir, je me suis bien amusé. Au plaisir, peut-être, selon si on nous remet dans le même panier ! Je suis curieux de savoir s'ils oseront prendre le risque...

Le tout très amusé, car logiquement, chaque pièce devait être surveillée, alors il se disait qu'avec toute cette scène, ça devait peut-être réfléchir ? Et il regrettait presque de ne pas voir la tête de ceux qui dirigeaient les opérations !

- A une prochaine !

[Merci pour ce RP =p]

[RP Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ernelzya.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour dans le passé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retour dans le passé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour dans le passé
» Retour dans le passé... [Connor & Lucy]
» Un retour dans le passé (pv)Korîs
» Quelques interventions de Nickie dans un passé ...recent.
» Radulov de retour dans la TSHL!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alpha-56  :: Navigation :: Carte de la galaxie :: Céos :: Centre des opérations militaires-
Sauter vers: